Collège Des 7 Fontaines

Collège – Andouillé

Mayenne
Sélectionnez une page

« Imaginez : une nouvelle sonnerie retentit au collège. Tout le monde sort un livre et se met à lire dans le silence ».
Le rêve des enseignants et de tout le personnel du collège des 7 Fontaines est devenu réalité grâce à la mise en place du quart d’heure lecture.
Chaque jour pendant un quart d’heure, après la pause méridienne,  collégiens, personnels enseignants et non enseignants se posent tranquillement pour lire. Il s’agit d’instaurer un rituel de lecture avant la reprise des cours.

Lors de la soirée de lancement, les élèves et les personnels ont eu le plaisir d’accueillir le parrain de ce quart d’heure lecture, Alexandre Chardin, auteur pour la jeunesse et enseignant en lettres dans le Haut-Rhin qui s’est exprimé : « ça me fait revenir à moi quand j’étais au collège. Moi, mauvais élève. Moi, piètre lecteur car je n’aimais pas lire…Je pense, que s’il y avait eu « Silence, on lit » à cette époque-là, peut-être que les livres seraient devenus des amis. »

En présence de différents partenaires comme la médiathèque d’Andouillé, de nombreuses animations se sont déroulées autour de la lecture :
– lecture de citations du parrain de la soirée choisies par les collégiens du comité de lecture,
– concours de la meilleure affiche sur le plaisir de lire, etc.

Après une séance de dédicace très appréciée, l’auteur a reçu un cadeau clin d’œil : un nœud papillon !

Delphine Tonnoir, Inspectrice de l’éducation Nationale Mayenne Sud-Ouest, s’est exprimée : « toute mon admiration pour les élèves qui se sont produits en lecteur sur scène. J’ai voté pour mes deux citations. J’espère gagner ! » Elle a également souligné la « preuve d’un bel investissement de toute l’équipe du collège ».

Céline Cazaubon, principale du collège explique : « Pourquoi ce rituel et comment avons-vous procédé ? »
« Nous avons sollicité l’accompagnement de l’Association  » Silence, on lit !  » et constitué un comité de pilotage afin de réfléchir à la mise en place de ce temps de pause et de lecture… Nous travaillons sur ce projet depuis presqu’ une année. Si les objectifs sont d’abord pédagogiques, il s’agit aussi de faire de la lecture un moment de plaisir dans un silence partagé. Ce sera l’occasion de discuter autour des livres que l’on aura lus, de faire des échanges d’ouvrages, de nous enrichir … »

Laurence Besnier, CPE précise : « Le club déco s’est employé à mettre du « peps » au collège. Le quart d’heure lecture avance à grand pas. Nous sommes impatients et fébriles. »

Extrait de publication de l’Association « Silence, on lit »

« Silence, on lit » est une association dédiée à la promotion d’un plaisir et d’un bienfait quotidiens. Lire dans le silence tous ensemble tous les jours pendant 15 minutes.
La lecture est un droit inaliénable lié au développement et à l’épanouissement de l’être humain, à l’éducation des enfants, à la diffusion de la connaissance, ainsi qu’à la préservation et la propagation des cultures. Ce droit est remis en cause de facto par un monde dans lequel la sur-diffusion d’images, l’immédiateté de l’information en continu, la limitation de la réflexion et de la pensée à des séquences courtes, et le consumérisme ne permettent plus d’avoir ce rapport privilégié au monde basé sur le temps qu’offre la lecture.
SILENCE, ON LIT ! propose une pratique originale : le temps de lecture quotidien.
Une activité naturellement individuelle vécue collectivement.
Un cadre temporel imposé pour un moment de lecture complètement libre.
Le silence dans un environnement où la pollution sonore est dominante.

Tous les membres de la collectivité, de l’établissement scolaire, font une pause et prennent un livre pour se plonger ensemble dans une lecture silencieuse.
L’exercice est renouvelé quotidiennement à heure fixe. Le choix des livres, lui, est libre pour ménager le plaisir et l’occasion de partager ses découvertes.

Pourquoi ce temps de pause, ce rituel ?

Si les objectifs sont d’abord pédagogiques :
–    amélioration de la concentration, de la mémorisation,
–    éveil de la curiosité,
–    favoriser les apprentissages en français mais pas seulement en français, bien sûr
–    rendre les élèves plus réceptifs aux cours de l’après-midi grâce à ces 15 minutes de pause dans le calme
il s’agit aussi d’une pause sans écrans sans leçons, dans un moment de plaisir au sein du collège. On instaure l’habitude de lire et tous les participants finissent par y prendre du plaisir. Les livres deviennent des objets de plaisir, que l’on apporte avec soi, que l’on retrouve tous les jours.